jeudi 8 novembre 2012

4èmeAssemblée interdiocésaine au Saint Siège d'Etchmiadzine


Du 1er au 3 Novembre, sous la présidence de Sa sainteté Karekine II, Patriarche suprême et Catholicos de tous les Arméniens, s'est tenue la quatrième Assemblée interdiocésaine de l'Eglise apostolique arménienne avec à l’ordre du jour l'examen de questions concernant notre vie nationale et ecclésiale.

Participaient à cette assemblée les représentants des patriarcats de Jérusalem et de Constantinople, tous les primats et légats catholicossaux, les représentants laïcs des trente deux diocèses d’Arménie et de la diaspora de la juridiction du saint Siège d’Etchmiadzine ainsi que les membres du Conseil Spirituel Suprême (Saint Synode).

Les participants ont salué avec intérêt la présence de Monsieur Serj Sarkissian, Président de la République d’Arménie, et de Monsieur Dikran Sarkissian, Premier ministre, aux séances de l’assemblé et leurs interventions dans cette enceinte.


Lors de la séance du 1er Novembre, les participants ont pris connaissance et étudié le rapport consacré aux relations du saint Siège d’Etchmiadzine avec les autres sièges hiérarchiques de l’Eglise arménienne: le Catholicossat de la Grande Maison de Cilicie, les Patriarcats de Jérusalem et de Contantinople.

L’archevêque Aris Chirvanian, locum tenens du siège patriarcal de Jérusalem, et l’évêque Sahak Machalian, représentant du Patriarcat arménien de Constantinople, ont présenté a cette occasion leurs rapports sur l’état de leurs sièges respectifs. S’exprimant sur l’importance de la mission historique du siège patriarcal arménien dans la protection des Lieux saints, les participants à l’assemblé ont souhaité au Locum tenens le soutien du Seigneur dans la mission qui lui a été confiée d’organiser l’élection du prochain patriarche. L’assemblée a aussi souligné l’importance du rôle du Patriarcat de Constantinople dans la vie nationale et ecclésiale des Arméniens de Turquie. Préoccupés par la situation actuelle du Patriarcat et par l’état de santé de sa béatitude Mesrop II, l’actuel patriarche, les membres de l’assemblée ont demandé à sa Sainteté le Catholicos de recommander au Conseil ecclésial de Constantinople d’organiser sans tarder l’élection d’un nouveau patriarche au nom du renforcement du siège patriarcal de Constantinople et dans l’intérêt des Arméniens de Turquie.

L’évêque Mikaël Atchabahian, président de la Commission d’organisation et de coordination des manifestations dédiées au centième anniversaire du Génocide arménien a présenté à l’assemblée l’ensemble des manifestations déjà programmées. A l’issue des débats, il a été recommandé à la commission de préparer une trentaine de programmes: organisation de réunions et de célébrations œcuméniques au saint Siège d’Etchmiadzine et dans les centres spirituels des Eglises sœurs, initiatives natalistes en Arménie, publications dans diverses langues, etc. … Concernant ce dossier, s’exprimant au nom de l’Eglise arménienne, l’assemblée interdiocésaine exige des autorités turques qu’elles restaurent et restituent à l’Eglise et au peuple arménien leurs monastères et églises en ruine en tant qu’héritiers de ces sanctuaires situés en Turquie.

Le 2 Novembre, l’archevêque Yeznik Petrosyan, président de la Commission mixte de canonisation – Catholicossat suprême et Catholicossat de la Grande Maison de Cilicie - a présenté le rapport de cette commission. Monseigneur Yeznik a exposé dans son intervention les principes fondamentaux de la canonisation, le canon proprement dit et les questions liturgiques en découlant, en particulier au sujet de la canonisation des victimes du Génocide. Les délégués de l’assemblée ont félicité le rapporteur pour le travail déjà accompli, apporté un certain nombre de propositions et invité la commission à poursuivre son travail en considérant comme une urgence la question de la canonisation des victimes innocentes du Génocide.

L’évêque Archag Khatchdryan, Chancelier du saint Siège, est intervenu au sujet du « Guide des statuts diocésains » adopté par l’assemblée réunie en 2009. Durant les débats, ont été réaffirmés la nécessite d’une unité canonique et de principes ecclésiologiques communs. Ayant constaté qu’un certain nombre de diocèses n’avaient pas encore introduit les dispositions de ce texte dans leurs statuts diocésains, il a été décidé de repousser d’un an l’échéance de l’intégration des articles du « Guide » dans les statuts diocésains.

Lors de la séance du 3 Novembre consacrée d’une manière plus large à la promulgation d’une Constitution de l’Eglise arménienne, l’assemblée a conseillé à la commission constituée précédemment de bien vouloir travailler à la rédaction des chapitres dédiés au Concile national, au Conseil Spirituel Suprême, au Synode des évêques et à l’Assemblée interdiocésaine. Concernant l’Assemblée interdiocésaine, les délégués ont décidé à l’issue de leurs travaux de la rebaptiser : « Assemblée ecclésiale représentative de l’Eglise arménienne » ainsi que de sa nouvelle composition qui sera de 1/3 de délégués religieux et de 2/3 de délégués laïcs.

L’évêque Armache Nalbandian, Primat du diocèse de Damas, a présenté la situation en Syrie et l’état de la communauté arménienne de ce pays. L’assemblée a dit sa préoccupation au sujet des combats qui se poursuivent et des pertes humaines subies en exprimant son soutien à la communauté arménienne de Syrie. Elle a manifesté sa satisfaction de constater le soutien des structures publiques et ecclésiales à la communauté arménienne et à l’Eglise apostolique arménienne de Syrie. Mais elle a aussi recommandé aux diocèses et aux instances nationales de poursuivre leur aide à la communauté arménienne afin de subvenir aux besoins existants et pour compenser les préjudices subis.

L’assemblée a été clôturée par les paroles de reconnaissance et la bénédiction de sa Sainteté le Catholicos de tous les Arméniens. Sa Sainteté a exprimé ses remerciements aux membres de l’assemblée pour la qualité de leurs travaux en affirmant sa conviction que les décisions qui ont été prises à cette occasion serviront efficacement au renforcement de la vie nationale et ecclésiale de notre peuple et à la réalisation des objectifs de la mission de l’Eglise Apostolique Arménienne.


Le 4 Novembre, l’ensemble des participants à l’Assemblée ecclésiale représentative de l’Eglise arménienne ont participé aux solennités marquant le 13ème anniversaire de l’élection de sa sainteté Karékine II au siège de saint Grégoire l’Illuminateur. Un office d’action de grâce a suivi la Divine liturgie célébrée par Monseigneur Sahag Machalian en la cathédrale d’Etchmiadzine. Au terme d’une imposante procession, le clergé et les fidèles se sont rassemblés sur l’esplanade de l’église des saints archanges de l’Académie de Théologie où le Catholicos à consacré trois khatchkars, copies de ceux détruits dans la nécropole de Djougha au Nakhitchévan en 2005. L’une de ces stèles est dédiée au souvenir des victimes arméniennes de la Seconde guerre mondiale, une à celle du séisme de 1988 et la dernière aux combattants tombés pour la libération du Karabagh.

Centre d’information du diocèse de France de l’Eglise arménienne.