mercredi 14 novembre 2012

COMMUNIQUE DU DIOCESE DE FRANCE DE L’EGLISE APOSTOLIQUE ARMENIENNE


PAROISSE DE L’EGLISE APOSTOLIQUE ARMENIENNE
DES ALPES-MARITIMES (Nice), DU VAR (Toulon) ET DE MONACO

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

COMMUNIQUE 
DU DIOCESE DE FRANCE
DE L’EGLISE APOSTOLIQUE ARMENIENNE
Paris, le 12 novembre 2012

      Le Diocèse de France de l’Eglise Apostolique Arménienne tient à informer la population de Nice et de sa région que la personne se faisant appeler « Père Sahag » qui prétend célébrer des messes selon le rite de l’Eglise Apostolique Arménienne est un imposteur.
     Les messes qu’il officie et les sacrements (baptêmes, mariages, services funèbres …) qu’il délivre ne peuvent en aucun cas être considérés comme valables, et les familles y ayant eu recours, certainement en toute innocence, doivent être conscientes qu’elles ne pourront se prévaloir de ces cérémonies pour justifier leur appartenance à notre Sainte Eglise.
    Le Diocèse rappelle également que notre Saint-Siège a retiré à « l’Association cultuelle de l’Eglise Apostolique Arménienne de Nice-Côte d’Azur », organisatrice de ces prétendues messes, le droit de se recommander de  l’Eglise Apostolique Arménienne et d’en utiliser le nom et les attributs.
      A cet égard, le communiqué de cette association en date du 9 novembre 2012, appelant à rencontrer un imposteur du titre d’archevêque est une preuve supplémentaire de l’usage de faux fait par cette prétendue association cultuelle, visant à abuser les fidèles.
      Enfin, le bâtiment de l’Eglise Sainte Marie ayant été profané par les cérémonies qui s’y sont déroulées au cours de ces derniers mois, ne pourra retrouver ses fonctions originelles qu’après une nouvelle cérémonie de consécration à notre Sainte Eglise Apostolique Arménienne. Dans cette attente, nul ne peut y célébrer de façon canoniquement valide de service religieux quelle qu’en soit la nature y compris bien sûr l’ordination de diacre ou de prêtre.  
      Nous invitons tous nos fidèles à prier à l’heure de la Divine liturgie pour que notre Seigneur insuffle la foi aux brebis égarées et ramène la paix au sein de notre Sainte Eglise.
    Les personnes de la région de Nice désirant obtenir les services d’un prêtre de l’Eglise Apostolique Arménienne sont priées de s’adresser au Père Krikor (06 10 10 32 65), prêtre paroissial de la Paroisse de l’Eglise Apostolique Arménienne des Alpes Maritimes, du Var et de Monaco.



Monseigneur Norvan Zakarian
Primat du Diocèse de France 


Patrice Djololian
Président du Conseil Diocésain